Le Contrôle parental sous Mac OS X

Le Contrôle parental sous Mac OS X

Nous avons évoqué et brièvement décrit la fonctionnalité “Contrôle parental” offerte par Mac OS X dans notre article sur les comptes Utilisateurs. Les questions que nous avons reçues par mail nous amènent à vous présenter cette fonctionnalité très utile plus en détails.

Vous avez probablement entendu, comme nous, des remarques du type “Aujourd’hui, entre internet et la télé, un gosse de 10 ans a déjà tout vu !”. Nous n’entrerons certainement pas dans un débat moralisateur, qui n’a pas lieu d’être sur ce site, mais si vous souhaitez garder un minimum de contrôle sur ce que vos enfants peuvent voir et faire sur internet, le Contrôle parental intégré à Mac OS X est une fonctionnalité que vous souhaiterez probablement utiliser au mieux.

Le Contrôle parental vous permet de fixer quatre types de limitations pour un compte “non administrateur” :

  1. Quelles applications peuvent être lancées.
  2. Quels sites web peuvent être consultés.
  3. Quelles personnes sont autorisées à communiquer avec votre enfant.
  4. Quelles tranches horaires vous autorisez (ou quelle durée quotidienne d’utilisation).

Pour accéder à ces réglages, depuis un compte administrateur, rendez-vous dans Préférences Système → Contrôle parental, déverrouillez le cadenas en bas à gauche de la fenêtre, et sélectionnez le compte que vous souhaitez configurer. Si vous n’avez pas encore créé cet autre compte, reportez-vous à cet article.

Gérer les Applications autorisées

Dans l’onglet Applications, vous aurez toutcontrole parental mac - applications d’abord la possibilité de simplifier le Finder, de manière à le rendre plus facile à utiliser pour un jeune enfant ou un utilisateur novice. Le “Finder simplifié” ne comporte que quatre menus : Pomme, Finder, Fichier et Aide. Le nombre d’options est également réduit, que ce soit dans le menu Pomme ou le Dock. Vous pouvez tester cette option souvent utile, quitte à la décocher par la suite.

Dans cette même sous-fenêtre, vous pourrez ensuite définir précisément quelles applications ce compte est autorisé à utiliser sans demande de mot de passe administrateur.

Vous pouvez être très restrictif à ce stade : si besoin, pour autoriser une application bloquée, vous n’aurez pas à passer par votre compte administrateur. Il vous suffira d’entrer votre nom et votre mot de passe depuis le compte limité.

Pour les applications achetées sur l’AppContrôle parental, autoriser une application Store, vous pouvez éventuellement utiliser le filtre de limite d’âge indicatif. Vous pouvez également interdire l’utilisation d’applications de messagerie instantanée autres que Messages (anciennement iChat) : pour Messages, vous pourrez fixer les conditions d’utilisation dans la sous-fenêtre “Personnes”.

Restreindre l’accès à certains sites web

L’onglet Web vous propose trois options de contrôle :

  • Permettre l’accès sans restriction
  • Tenter de limiter automatiquement l’accès aux sites web pour adultes (personnalisable)
  • Restreindre l’accès aux sites web suivants.

La première option se passe d’explications. La controle-parental mac -webseconde utilise les filtres d’Apple pour interdire l’accès à des sites “adultes” ou susceptibles de contenir du contenu “non-approprié” (avec tout ce que cela comporte de subjectif). Vous pouvez utiliser cette option et le bouton “Personnaliser” pour affiner les réglages site par site. Enfin, la troisième option permet de n’autoriser l’accès qu’aux sites que vous aurez ajoutés à l’aide du bouton Plus (+) en bas de la fenêtre (la formulation “Restreindre l’accès…” peut être équivoque. Comprenez donc “N’autoriser l’accès qu’à…”).

En cas de tentative d’accès à un site “suspect” ou non-autorisé, Contrôle parental afficheraContrôle parental Mac - autoriser-site-bloque un avertissement dans la fenêtre du navigateur. Vous aurez la possibilité de cliquer sur “Ajouter le site web” pour l’autoriser, le cas échéant. Cela se produira forcément à un moment ou à un autre : il y aura des “faux positifs”, dus à un terme ambigu, un lien vers un autre site jugé “suspect”, etc. Aucun système de filtrage n’est parfait et tous nécessitent au minimum une période de “rodage” (les systèmes anti-spam en sont un exemple parmi d’autres).

Notez le bouton “Historiques…” en bas à droite des sous-fenêtres Applications, Web et Personnes. Ils vous permettront de durcir ou d’assouplir les règles et vous fourniront des informations parfois utiles.

Contrôler avec qui votre enfant communique

C’est ce que l’onglet “Personnes” vous permet Controle-parental Mac -Personnesde faire, du moins partiellement… Vous pourrez y définir avec qui votre enfant est autorisé à jouer via Game Center, à chatter via Messages ou à échanger des mails via… Mail.

Pour ces deux derniers, vous pourrez ajouter une liste d’adresses / contacts manuellement ou depuis votre liste de Contacts, après avoir coché les cases “Limiter l’accès à Mail” et “Limiter Messages”. Vous pourrez également cocher la case “Envoyer les requêtes d’autorisation à :” et entrer votre adresse e-mail. Les mails provenant d’adresses non-autorisées vous seront alors envoyés. Si l’utilisateur du compte protégé tente d’envoyer un mail à une adresse non-autorisée, vous recevrez une demande d’autorisation d’ajout de cette adresse à la liste des contacts autorisés. Il vous suffira de cliquer sur un lien contenu dans ce mail d’alerte, pour autoriser cette nouvelle adresse.

Fixer des limites horaires

Voila un autre beau sujet de discussions parfoisContrôle-parental Mac - Horaires “animées” avec nos enfants… Ici encore, il est parfois nécessaire de fixer des limites et il n’y a pas de solution universelle. Fixer les règles dans le Contrôle parental, quitte à les assouplir par la suite (ou les durcir), est une possibilité parmi d’autres et elle est parfois mieux acceptée que les rappels verbaux, selon certains parents.

Le panneau Horaires du Contrôle parental est plutôt bien conçu et simple d’utilisation. Il permet notamment de fixer des temps et horaires d’utilisation différents en semaine et durant les weekends. Un message se déclenche 15 minutes avant l’expiration du temps imparti ou de l’heure “d’extinction des feux”. Ce message comporte une option de demande de prolongations, en cas de travail à finir. Sous Mountain Lion, le temps d’utilisation restant s’affiche en cliquant sur l’horloge de la barre des menus.

 

Le Contrôle parental intégré à Mac OS X, même s’il est perfectible, présente donc un bon nombre de fonctionnalités utiles. Il nous semble en tous cas être à envisager avant d’acheter une application qui n’apportera pas forcément grand chose de plus…