MacKeeper n’est pas un malware : c’est seulement une escroquerie…

MacKeeper n’est pas un malware : c’est seulement une escroquerie…

Les mauvais logiciels ne sont pas rares, que ce soit sous Mac OS X ou d’autres plateformes. Le mieux est en général de ne pas leur faire de publicité et de se contenter de dire tout le bien qu’on en pense quand on en a l’occasion.

Mais MacKeeper a une place à part : non seulement c’est un mauvais produit, qui ne tient pas ses promesses et génère souvent des problèmes, mais c’est en plus celui qui nous inonde le plus de publicités mensongères depuis des mois et des mois (preuve que la pub fonctionne, pas le produit ! ). “Le 911 de votre Mac” (911 étant le numéro d’appel des urgences aux Etats-Unis), “accélérez”, “redonnez vie à votre Mac”, etc. Sans compter que ces publicités utilisent parfois des techniques de contournement des pop-ups et pop-under, une des nombreuses tactiques qui ne plaident pas en faveur du sérieux de l’éditeur…

On a même vu un site censé passer en revue l’antivirus ClamXav, dirigeant insidieusement les visiteurs vers MacKeeper. Du ménage a été fait dans ce site après que cela a été dénoncé, mais il reste une archive pour en témoigner (attendez quelques secondes le chargement de la page et notez, entre autres, le joli bouton vert de téléchargement)…

Pourquoi trouve-t-on des sites qui en disent du bien ? Nous ne voyons, mais cela n’engage que nous, que deux réponses possibles : méconnaissance du produit et de meilleures alternatives, ou intérêt financier… A noter également que les employés et partenaires de l’éditeur sont très actifs sur les forums pour prendre la défense du produit.

Mais voyons ledit produit un peu en détails…

Dès le premier écran de l’installeur, vous êtes fixé :
Installation MacKeeper avec MacKeeper, vous allez :

  • Nettoyer votre Mac (et comment !)
  • Décupler ses performances (oui : dé-cu-pler, rien de moins !)
  • Augmenter son niveau de sécurité (si c’est votre objectif, il y a de meilleurs choix de logiciels et d’autres mesures à prendre !)

Votre Mac est très malade et vous ne le saviez pas !

Nous avons lancé une “analyse” du système sur une installation toute fraîche de Mac OS X Lion, toutes mises à jour effectuées.

Les résultats sont, comme il se doit, alarmants…MacKeeper - Analyse
1 391 problèmes influent (sur ?) les performances de votre système et prennent 574.6Mo d’espace de disque“. Bigre ! Et ce sont des problèmes graves ? Assurément ! Des problèmes que MacKeeper n’hésite pas à qualifier de “critiques” : MacKeeper - Problèmes critiques

Cela mérite qu’on y regarde de plus près ! Quels sont tous ces “junk files” qui constituent un problème critique ? Voici la réponse :

MacKeeper - Junk
  • Des fichiers “cache” : pour rappel, des fichiers cache sont précisément créés pour que votre système y accède plus rapidement… Sous Mac OS X, ils ne peuvent constituer un problème que s’ils sont corrompus (= endommagés). Il pourra alors être utile de vider les caches si votre système ou une application plante fréquemment, un cache corrompu pouvant en être la cause. Si ça n’est pas le cas, les supprimer ralentira votre système et ils seront de toutes façons recréés. Si vous voulez supprimer des fichiers cache et ne savez pas le faire manuellement, vous pouvez utiliser l’excellent OnyX, qui peut servir pour bien d’autres tâches (gratuit).
  • Des fichiers “langues” : eh oui ! Mac OS X est traduit dans plusieurs langues, ainsi que de nombreuses applications, d’où la présence de nombreux fichiers de traduction, qui n’ont aucune influence sur les performances de votre système, puisqu’un seul est chargé en mémoire au lancement de Mac OS X ou d’une application. Si vous voulez supprimer ces fichiers, vous pouvez utiliser une application gratuite comme Monolingual (en prenant soin de ne jamais supprimer l’anglais, même si ça n’est pas votre langue de travail !). Il n’est utile de le faire que si votre disque est vraiment plein comme un œuf, mais il faudra probablement graver ou transférer quelques vidéos ou autres gros fichiers sur un autre support, voire changer votre disque : Mac OS X, comme tous les systèmes a besoin d’espace libre pour “respirer” (on recommande généralement 15% de l’espace total).
  • Des fichiers “logs” : un fichier .log est un “fichier journal” ou “fichier d’historique”, qui consigne donc des évènements. Ils peuvent s’avérer utiles à des fins de diagnostic, notamment lorsque vous rencontrez un problème avec Mac OS X ou une application. On peut supprimer ces fichiers logs de temps en temps et quand tout va bien, pour gagner un peu d’espace disque, mais ils ne constituent en rien un problème, a fortiori un problème critique ! Ici encore, vous pourrez utiliser OnyX (nettoyage > historique).

Les 2 problèmes de sécurité “critiques”…

  1. La base virale de MacKeeper était obsolète ! Il était donc urgent d’acheter le logiciel pour pouvoir effectuer la mise à jour d’Avira, intégré au logiciel. A ce propos, nous avons demandé –un peu sournoisement au support en ligne par chat’ (et en anglais…) s’il s’agissait de la version gratuite d’Avira pour Mac (sachant qu’il n’existe pas à ce jour de version payante pour Mac… ). “No, it’s not free!!!“, nous a-t-on répondu… Vous pouvez si besoin vous reporter à notre suggestion d’antivirus pour Mac (2 gratuits et un payant).
  2. Le second problème de sécurité était que l’antivol n’était pas activé… Nous n’avons pas pu tester l’efficacité de ce système antivol et n’avons trouvé aucune information qui nous semble suffisamment fiable. Ce que nous pouvons dire, en revanche, c’est qu’iCloud inclut une fonctionnalité “Localiser mon Mac” et qu’il existe des alternatives, dont Prey, une solution open-source gratuite qui a plutôt bonne presse. Ce logiciel est en anglais, mais sachez qu’en cas de problème, il y a TRES peu de chances que vous puissiez communiquer en français avec ZeoBIT, l’éditeur de MacKeeper. Nous n’y sommes jamais parvenus, bien qu’ils garantissent un support dans notre langue.

En revanche, MacKeeper n’a pas détecté la présence d’un antivirus (à jour), ni signalé que le firewall de Mac OS X était désactivé…

Vous l’aurez compris, il n’y avait strictement aucun problème à régler sur cette installation de Mac OS X qui, encore une fois, était toute fraiche et à jour ! Une autre analyse faite sur un MacBook fonctionnant mieux qu’au premier jour a renvoyé 3 788 problèmes critiques, dont aucun ne méritait la moindre attention.

Pour ne pas vous faire perdre votre temps, nous ne nous étendrons pas plus sur la mauvaise opinion que nous avons de ce logiciel et de la société qui le commercialise avec des méthodes pour le moins douteuses… Le but de cet article est de vous mettre en garde, pour que vous ne dépensiez pas d’argent sur un produit non seulement inutile, mais qui peut générer des problèmes (plantages d’applications, plug-ins, difficultés à le désinstaller totalement, etc.). Précisons que nous ne vendons pas de produit concurrent…

Nous allons plutôt passer rapidement en revue les autres fonctionnalités de MacKeeper et surtout vous donner des alternatives gratuites et de meilleure qualité.

Comment remplacer avantageusement MacKeeper

Sécurité : nous avons déjà vu plus haut les alternatives, que ce soit pour l’antivirus ou l'”antivol”. Et si vous avez des questions plus spécifiques dans ce domaine, nous espérons que vous trouverez des réponses sur ce site.

Cryptage des données : parmi d’autres solutions, Mac OS X permet de créer très simplement des images disques protégées par mot de passe… Nous avons consacré un article au chiffrement de vos données sensibles.

Récupération : si vous devez récupérer des données effacées par erreur, ou à la suite d’une défaillance technique, mieux vaut ne pas vous tromper de logiciel, au risque de rendre totalement irrécupérables des données qui auraient pu l’être avec le bon outil. Data Rescue, par exemple, édité par ProSoft (Drive Genius…), a bonne réputation. Cela étant dit, avec les nombreuses options de sauvegarde dont nous disposons sous Mac OS X, nous ne devrions pas avoir de fichier à récupérer…

Déchiqueteuse : Finder > Vider la Corbeille en mode sécurisé… fait cela très bien ! Et l’Utilitaire de disque permet d’effacer l’espace libre.

Sauvegarde : la sauvegarde de vos données fait partie des choses les plus importantes qui soient ! Faites confiance à des solutions éprouvées, gratuites ou très bon marché.

ZeoDisk : c’est le nom du système de “sauvegarde / partage / synchronisation” qu’ils proposent et qui est encore en phase de tests (disponibilité prévue 3ème trimestre 2012). Dropbox nous semble être une meilleure option… Et si c’est une solution de sauvegarde automatique en ligne que vous recherchez, Mozy nous semble être un bon choix, ou Crashplan si vous parlez anglais et n’êtes pas rebuté par son interface et sa relative complexité.

Nettoyage : comme nous l’avons vu plus haut, le logiciel gratuit OnyX fait cela très bien. Quel que soit le logiciel que vous utilisez, sauvegardez votre système juste avant un nettoyage…

Chercheur de fichiers : en plus de Spotlight, du Terminal et, éventuellement du logiciel gratuit EasyFind ?! Ce serait de la gourmandise, non ?

Chercheur de doublons : en cas de besoin, DupeGuru fera très bien l’affaire et il est gratuit.

Utilisation du disque : entre les fonctionnalités intégrées à Mac OS X et des logiciels gratuits comme GrandPerspective ou Disk Inventory, vous devriez pouvoir vous en passer aussi.

Désinstalleur : AppCleaner est gratuit et mackeeper-uninstallfonctionne généralement très bien. Mais pour désinstaller totalement MacKeeper, nous avons dû utiliser le Terminal, APRES avoir suivi la méthode recommandée par ZeoBIT, supposée tout supprimer (voir la remarque “importante” en bas de page). “Une suppression manuelle n’est PAS nécessaire“…
Vous trouverez une procédure de désinstallation totale ici.

Recherche de mises à jour : à notre connaissance, la quasi-totalité des logiciels offrent une option de recherche automatique de mises-à-jour. De plus, exception faite des mises-à-jour de sécurité, elles sont totalement facultatives, d’autant que les versions les plus récentes ne sont pas toujours plus performantes. Enfin, cette fonctionnalité ne fonctionne pas pour tous les logiciels et, plus grave, omet de signaler des mises à jour de sécurité importantes. Faites plutôt confiance à la fonctionnalité Mise à jour de logiciels intégrée à Mac OS X, à celle de l’App Store, à celle des logiciels de tierce partie, et assurez-vous de toujours avoir les dernières versions de Flash Player et de Java, si vous l’utilisez. Ce sont des composants particulièrement visés par les cyber-criminels.

Ouverture au démarrage : vous trouverez ces éléments dans Préférences Système > Comptes > Ouverture (ou Utilisateurs & Groupes sous Lion)… Notez que vous devez les supprimer de la liste et pas seulement les décocher, si vous voulez qu’ils ne se lancent plus en tâche de fond (c’est à dire de manière “invisible”). Sélectionnez l’élément et cliquez sur le signe “-” en bas de la fenêtre.

Applications par défaut : encore une bonne blague… Sous Finder, sélectionnez un élément > Cmd+ i pour lire les informations > Ouvrir avec… > Tout modifier.

Support technique : le support technique d’Apple nous semble nettement préférable… Même si votre Mac n’est plus sous garantie, vous pouvez payer à l’appel. Si vous pensez avoir souvent besoin de support technique, envisagez plutôt de souscrire un Applecare Protection Plan, qui inclut 3 ans de garantie totale et support téléphonique illimité… Un APP peut paraître cher (179€ pour un iMac), mais quand on connaît le prix des pièces et interventions, c’est 3 ans de tranquillité…

Que dire de plus ?…

Laissons la parole à ZeoBIT : “Le prix de MacKeeper commence de €38, alors qu’un paquet des applications alternatives coûte plus de €500“.

Et si, après avoir lu cet article, cela ne vous fait pas rire, c’est que nous nous sommes mal exprimés !

Voir également : Comment désinstaller COMPLETEMENT MacKeeper