Mise à jour OS X El Capitan 10.11.4

Mise à jour OS X El Capitan 10.11.4

11 avril 2016

Nous pouvons tous avoir tendance à remettre à “plus tard” les mises à jour “lourdes”, qui prennent du temps et nécessitent un redémarrage. “Plus tard !”… Seulement, “plus tard” veut parfois dire “trop tard”, voire “jamais”.

Un conseil : ne tardez pas à effectuer la mise à jour d’OS X 10.11 (El Capitan) vers la version 10.11.4. Elle contient, entre autres, des mises à jour de sécurité importantes. Nous n’entrerons pas dans les détails mais vous savez peut être que l’actualité a été un peu “chargée”, récemment, en matière de sécurité sous Mac OS X : apparition du premier “ransomware (rançonneur), scams iCloud…

Vous recevrez probablement des messages de “Mise(s) à jour disponible” mais, d’une part, vous avez toujours la possibilité de retarder cette mise à jour, ce qui est tout de même une bonne chose quand on n’a vraiment pas le temps de la faire tout de suite, d’autre part, ces notifications de mise(s) à jour tardent parfois très longtemps à apparaître, alors qu’elles sont disponibles parfois depuis des semaines ! Surcharge des serveurs de l’App Store, problème de détection de version ou autre dysfonctionnement ? Difficile de savoir.

Quoi qu’il en soit, si vous n’avez pas reçu de notification, lancez l’App Store et cliquez sur l’icône “Mise à jour”. Vous pouvez également télécharger cette mise à jour directement depuis le site d’Apple (sans passer par l’App Store).

Cela peut être pratique, notamment si vous avez plusieurs postes à mettre à jour, si vous voulez conserver cette mise à jour, mettre à jour une sauvegarde, etc. Le lien est ici.

Pour rappel, avant toute mise à jour système, pensez à faire ou mettre à jour votre sauvegarde, en cas de problème durant ou suite à l’installation, toujours possible. Utilisez Carbon Copy Cloner, SuperDuper ou Time Machine, ou encore une combinaison de Time Machine et de l’un des deux premiers, mais sauvegardez !

De manière plus générale, avoir un système et des applications à jour est un élément essentiel de votre sécurité. Un petit bémol pour les applications, tout de même : la description des correctifs de sécurité est généralement relativement précise (contrairement à ceux d’Apple qui, à juste titre, ne divulgue pas d’informations pouvant aider à l’exploitation de failles).

Donc, si le correctif de sécurité d’une application concerne uniquement une fonctionnalité que vous n’utilisez jamais et qu’elle fonctionne parfaitement, vous pouvez éventuellement l’ignorer… D’autant que les mises à jour d’applications ne sont pas toujours un succès et/ou ajoutent des fonctionnalités dont vous ne voulez pas (Adobe Reader DC -pour Direct Cloud- ?…).

Et, encore plus généralement… faisons-nous une raison : la “criminalité sur internet” ne fera qu’augmenter, quel que soit le système que vous utilisez, sauf s’il est trop marginal pour être “rentable” pour les cyber-criminels.

Les conséquences ne sont pas toujours les mêmes : cela va du pop-up agaçant, à l’usurpation complète d’identité, avec achat(s) à votre nom, dont il est parfois long et très pénible de prouver que vous n’en n’êtes pas à l’origine (quand vous y arrivez…). Là encore, il y a une “gradation” : cela peut aller de l’achat de matériel ou autre, à l’achat d’une propriété à l’étranger, d’un bout d’île… Tout cela arrive !

Bien sûr, il ne faut pas pour autant céder à la panique et couper sa connexion internet. Encore moins acheter le premier logiciel censé garantir votre sécurité et le ne le fera pas (MacKeeper ?…) ou fera le contraire. Mais, autant on est bien démuni face à des catastrophes naturelles majeures, autant on peut se protéger efficacement sur internet. S’approcher le pus possible de l’illusoire “risque zéro”…

Dans cette optique, si vous ne deviez lire que trois articles sur ce site, ceux-ci seraient un bon choix :